Misère et répression au Magheb.

Publié le par LCR 06 OUEST

 


Communiqué de la LCR.


Un climat social délétère, pourri par la corruption, le clientélisme, les inégalités, la cherté de la vie et le chômage de masse règne au Maghreb.


L’Algérie est le théâtre d’émeutes locales ponctuelles. La Tunisie et le Maroc n’offrent que quelques emplois pour des milliers de postulants. Dans les deux cas, aux manifestations, aux revendications légitimes pour une vie décente répond le déploiement massif des forces de l‘ordre : répression sanglante, disparitions, tortures, viols (au Maroc) exécutions en-dehors de tout procès, et en Tunisie des dizaines d’arrestations débouchant sur des procès condamnant à des peines d’emprisonnement fermes.


En dépit de la violence, du cynisme de ces régimes policiers, les populations résistent et combattent pour leur dignité confisquée. En Tunisie, le mouvement parti de Gafsa il y a six mois, s’est étendu à Redeyef, Fériana et Gabès. Les populations traquées de Sidi Ifni au Maroc refusent de se rendre aux autorités et organisent une caravane de solidarité.


Sarkozy, à travers l’Union Pour la Méditerranée (UPM) dont le siège est annoncé à Tunis, s’appuie sur les dictateurs pour renforcer l’impérialisme et le libéralisme forcené ! Il s’apprête à les recevoir en grande pompe à Paris les 13 et 14 juillet. La LCR appelle à la solidarité avec les travailleurs et la jeunesse du basin méditerranéen et à la manifestation unitaire le 5 juillet, à 14h30, Place de Clichy, pour une méditerranée des luttes, pour la paix, la justice sociale.

Commenter cet article