Provocation et arrogance de classe.

Publié le par LCR 06 OUEST


Communiqué de la LCR.


N. Sarkozy s’est livré devant le conseil national de l’UMP, samedi 5 juillet, à une de ses petites provocations qui, pour lui, s’apparentent à l’exercice du pouvoir.

 

Les grèves seraient devenues invisibles et Claude Guéant, venant au secours de son chef, y voit la preuve que la France a changé.

 

En fait, en homme de droite, N. Sarkozy pratique l’arrogance de classe alors qu’il sait très bien que les mécontentements montent de partout, dans de nombreux secteurs de la société, notamment sur la question de la baisse dramatique du pouvoir d’achat.

 

Les mobilisations qui se sont succédé, sans interruption, depuis octobre 2007 pour s’opposer aux contre-réformes libérales à l’évidence ne sont pas terminées. Déjà, des initiatives sont planifiées à partir de septembre-octobre 2008.

 

Il pourrait y avoir un retour façon boomerang à ce genre de provocation.

Commenter cet article