Sarkozy...

Publié le par LCR 06 OUEST

 

Samedi 5 juillet, lors du conseil national de l’UMP consacré à l’Europe, Sarkozy, à la fin de son discours fleuve, a revêtu son habit de bouffon antisyndicats, se félicitant que, « désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s’en aperçoit ». Déclenchant ainsi l’hilarité de son fan-club – on aurait pu se croire à un spectacle de Bigard ! –, il a oublié au passage que ce sont les premiers à pleurer sur la « prise en otages » des usagers au moindre mouvement des salariés des transports. Les principaux dirigeants des confédérations syndicales ont réagi vivement à cette énième provocation de Sarkozy en rappelant, comme la CFTC, par exemple, « l’attitude très responsable des partenaires sociaux », ou bien la CGT craignant que ce genre de provocation n’incite les salariés à des mouvements plus durs...

Encore une fois, Sarkozy et ses amis montrent tout le mépris qu’ils ont envers ceux et celles qui luttent quotidiennement, dans le secteur privé comme dans le public, pour la défense de leurs emplois, de leur pouvoir d’achat, des services publics… Face à cette dernière provocation, la seule chose qui reste à faire est d’être à l’offensive contre ce gouvernement de classe. L’urgence est de mettre en œuvre, dès la rentrée, une grève d’ampleur, un mouvement d’ensemble, qui fera converger les luttes sur des revendications globales pour l’ensemble des salariés, permettant ainsi de faire reculer Sarkozy et le gouvernement. C’est la seule réaction qui comptera.



Commenter cet article