Mariage d’actionnaires dans le secteur de l’énergie.

Publié le par LCR 06 OUEST


 

Communiqué de la LCR.


Les conseils d’administration de Suez et de GDF devaient officialiser la privatisation de Gaz de France, aujourd’hui 16 juillet, pour le plus grand profit des actionnaires, mais certainement pas des usagers.


Signe des temps, un dividende exceptionnel sera versé aux actionnaires du groupe privatisé, alors que les tarifs du gaz, qui ont déjà augmenté de près de 10% depuis le début de l’année, n’attendent que le feu vert de l’autorité de régulation pour repartir à la hausse.


Sous l’impulsion de la Commission européenne et du gouvernement français, depuis 2006 avec de Villepin, premier ministre, puis aujourd’hui sous le règne de Sarkozy qui n’hésite pas à renier ses engagements d’hier, la privatisation de l’énergie a fait un bond en avant. Ainsi, deux groupes qui étaient complémentaires, GDF et EDF, deviennent rivaux et concurrents. C’est une conséquence directe de la politique libérale qui entend détruire tous les droits sociaux en Europe.


L’heure n’est pas à la résignation. Les salariés de Gaz de France et du nouveau groupe et les usagers doivent unir leurs forces pour lutter contre les incessantes augmentations de tarifs, pour assurer le droit à l’énergie pour tous.


Pour la LCR, le combat pour un grand service public de l’énergie incluant GDF et EDF continue.

Commenter cet article