Retour sur l'Université d'Eté de la LCR...

Publié le par LCR 06 OUEST

Importante couverture médiatique pour la 17e Université d’été de la LCR.

Quatre jours durant, presse écrite, radios et la totalité télés ont rendu compte de l’événement.

La presse régionale a bien couvert ce rendez-vous : « On est dans les starting-blocks » de l’opposition au gouvernement, dit Besancenot dans La Dépêche du Midi ; tandis que Le Midi Libre insistait sur l’élargissement du public touché par le nouveau parti anticapitaliste (NPA).

La recherche de l’unité de toute la gauche pour s’opposer à la politique de Sarkozy revient souvent dans les différents articles, et les retombées positives de la présence de la LCR dans les mobilisations sont relevées : « M. Besancenot capitalise sur les difficultés sociales », titrait Le Monde.


Les arrière-pensées politiques n’étaient pas absentes dans la façon de couvrir l’événement. Libération a fait très fort ! Muet pendant trois jours, ce quotidien se réveillait, le mardi 26 août, avec une première page ornée de la tête d’Olivier Besancenot, accolée à celle de Daniel Cohn-Bendit, sous le titre global « L’opposition nouvelle ».
Parallèle très osé ! Cohn-Bendit, ce n’est pas vraiment la nouvelle génération.
Quant à l’opposition, il se charge lui-même de calmer le jeu en disant à propos de l’Europe : « C’est donc plus une différenciation qu’une opposition à Sarkozy. »
On n’en attendait pas moins d’un converti au libéralisme.

Quant à l’envoyé spécial de l’Humanité, il a suivi ces quatre jours avec des lunettes très particulières.
La LCR et le futur NPA font de l’ombre au PCF, qui garde l’œil fixé sur le PS et la gauche plurielle.
Des militants communistes s’interrogent, certains ayant franchi le pas vers le NPA.
D’où, l’importance de jeter le doute sur le NPA. Il ne faut pas chercher plus loin les raisons de ce titre étrange : « Le NPA, pas si simple. La création du NPA sème le trouble dans le parti d’extrême gauche », qui témoignait d’une méconnaissance de l’ambiance à Port-Leucate. Rebelote le lendemain : « Le NPA en mal de débouché. Le NPA n’échappe pas à la crise de projet à gauche », oubliant sans doute que la fondation du NPA est prévue pour janvier 2009 et que le débat d’orientation et programmatique est devant nous.

Le NPA polarise vraiment le débat politique à gauche !

Publié dans divers

Commenter cet article