Edvige, non...

Publié le par LCR 06 OUEST


Besancenot réclame le retrait du fichier Edvige !
AFP

 


Le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), Olivier Besancenot, a réclamé à son tour mardi le retrait du fichier de renseignements policier Edvige.
"Je demande le droit à l’oubli tout court du fichier Edvige", a-t-il dit sur LCI, paraphrasant la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie qui s’était dit prête à un "droit à l’oubli" pour certains mineurs inscrits au fichier.
Le retrait serait "une première victoire" dans "un combat plus global", selon M. Besancenot, qui a évoqué les drones de surveillance des manifestations et le pistolet à impulsion électrique Taser, dont l’utilisation par les polices municipales devrait prochainement être autorisée.

Commenter cet article