En lutte, en Ariège...

Publié le par LCR 06 OUEST

Ariège :
la papeterie de Lédar dépecée puis liquidée par les groupes capitalistes !

 


En 2005, le fonds d’investissement étatsunien Mattlin-Paterson, implanté dans un paradis fiscal aux îles Caïmans, après avoir dépecé le groupe Matussière et Forest, s’est approprié la papeterie de Lédar pour une bouchée de pain.


Ce fonds d’investissements est spécialisé dans la reprise d’entités en difficultés. Pour ce fonds, les actions doivent rapporter au moins 15% , et si l’usine de Saint-Girons dégagent du bénéfice, ce n’est pas à ce niveau.


En 2007, avec la complicité de l’Etat, il vend les deux centrales hydrauliques de Lédar et Castillon, qui, elles, rapportent beaucoup. Les bénéfices ont été empochés et les salariés peuvent maintenant pointer à l’ANPE ! Un dossier de déclaration de cession de paiement est déposé au tribunal de commerce de Grenoble.


Un repreneur se fait connaître, le groupe espagnol Papresa. Mais son offre présentée au tribunal de commerce est un véritable torchon, même pas signé, une insulte envers les salariés.


Mardi 23 septembre, Lédar sera placée en liquidation judiciaire, massacrée par des propriétaires avides de dividendes .


C’est une catastrophe économique et sociale pour Saint-Girons et le Couserans.


Près de 120 emplois supprimés. 45% des taxes professionnelles de Saint-Girons.


Depuis Vendredi les salariés occupent l’usine, avec le soutien de représentants des employés communaux qui s’inquiètent des conséquences de la liquidation de l’entreprise.


Le Nouveau Parti Anticapitaliste Ariège appelle au soutien et sera de toutes les actions aux cotés des salariés et des habitants de Saint-Girons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article