Fadela Amara à Nice !

Publié le par LCR 06 OUEST

Communiqué de presse des Alternatifs 06 :



FADELA AMARA A NICE :

UNE FARCE AVEC DOUBLE CAUTION

 

 

   

    " Depuis plusieurs semaines, la crise financière met à nu le caractère odieux et irresponsable de ce capitalisme qui nous mène à la catastrophe après avoir enrichi de manière éhontée une poignée de privilégiés et de profiteurs et provoqué l'appauvrissement du plus grand nombre.

    Dans notre département et à Nice, les grandes fortunes s'affichent sans vergogne, alors que la pauvreté et la précarité s'étendent.
    A quelques kilomètres, l'un des paradis fiscaux majeurs prospère  sans gêne et les banques en faillite y banquètent de façon insolente.

    Mais ce ne sont ni les banquiers ni les financiers, pas plus que les inégalités sociales ou le paradis fiscal monégasque qui sont la cible de Fadela Amara en tournée à Nice.

    Non, la cible de l'ex-militante et élue socialiste du Puy-de-Dôme, animatrice du mouvement "Ni Putes Ni Soumise" et ministre des banlieues, c'est l'économie parallèle "des quartiers"!
  
    Non contente de vanter le vide de son ridicule et pathétique "plan banlieues", Fadela Amara va jusqu'au bout de sa logique de caution d'un gouvernement spécialiste des propos venimeux sur les étrangers, de la traque des sans-papiers et de leurs enfants et stigmatisant l'immigration. 
 
    Aux Moulins, elle a poussé la farce jusqu'au plus loin en osant même faire la leçon aux familles présentes sur l'éducation de leurs enfants et le manque de respect des jeunes.
 
    Oui, l'économie parallèle doit être combattue.
    Oui, le respect est indispensable.
    Mais il y en a assez de cette hypocrisie des gouvernant-e-s responsables de choix économiques et sociaux qui sèment la misère, alimentent ainsi l'économie parallèle et le racisme dans les quartiers populaires !
    Il y en a assez de ces élu-e-s comme le maire de Nice, qui se montrent auprès d’une ministre et envisagent de renoncer malgré les engagements pris, à construire la ligne n°1 du tram pour desservir justement le quartier populaire de l'Ariane et au delà La Trinité !

   

    Et que dire de la double caution apportée à cette farce par les chefs socialistes de Nice présents aux côtés du maire de Nice et de leur ex-camarade aujourd'hui ministre du gouvernement  Sarkozy-Fillon... ou des chefs de file de "Nice-Autrement" réunis autour de Zineb Doulfikar qui recevait le même jour la légion d'honneur des mains de Fadela Amara !"

 

pour le comité de Nice des Alternatifs
Catherine Sackur, porte-parole
Bruno Della Sudda, ancien conseiller municipal
Nice, le 13 octobre 2008

 
Les Alternatifs
B.P. 2016 - 06101 NICE cedex 2

Publié dans dans le 06 - à l'est

Commenter cet article