Non à la loi Bachelot...

Publié le par LCR 06 OUEST


 

Communiqué de la LCR.

N. Sarkozy l’a voulue, R. Bachelot l’a faite : la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoire » présentée aujourd’hui par la ministre de la santé a une cible : la destruction de l’hôpital public.
Refusant de donner à l’hôpital les moyens de son fonctionnement, la loi organise au contraire le transfert d’une partie de ses missions, vers la médecine libérale, les cliniques privées, le secteur médico-social.
Ce qui restera des hôpitaux sera regroupé au sein d’établissements de territoires, avec à leur tête des managers ayant pour objectif la « rentabilité » et la « productivité ».
250 établissements de proximité sont menacés.
Quant aux plus grands établissements, ils seront soumis à des « dégraissages » massifs, comme c’est déjà le cas aujourd’hui à l’hôpital du Havre (1000 emplois supprimés sur 4000).
Ce sont les usagers, à commencer par ceux dont les revenus les plus faibles qui vont subir les conséquences de cette casse de l’hôpital : éloignement des soins, délais d’attente plus longs, dépenses à leur charge…
A l’heure où ce gouvernement trouve des dizaines de milliards d’euros pour renflouer les banques, il refuse aux hôpitaux, les moyens leur permettant de poursuivre leur missions de service public.

La LCR appelle à amplifier la mobilisation unitaire pour le retrait de la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires », et du projet de loi de financement de la sécurité sociale 2009, pour la défense et l’amélioration de l’hôpital public, et un remboursement des soins à 100%.

Commenter cet article