Pas touche aux emplois à Jabil...

Publié le par LCR 06 OUEST


 

Déclaration d’Olivier Besancenot.

Les salariés de Jabil, à Brest, se mobilisent, une fois de plus, pour la défense de leur emploi.
Hier, 7 novembre, deuxième jour de grève, ils ont retenu le directeur commercial de Jabil Europe pour obtenir le retrait du projet de vente de leur entreprise à un repreneur inconnu. Déjà en 2007, un plan social avait supprimé 200 emplois dans cette entreprise.
Les 270 salariés de Jabil sont bien décidés à faire échec à toute tentative de vente ou de démembrement de leur entreprise qui aurait comme conséquence inévitable de les transformer en chômeurs.
L’état a pu trouver les centaines de milliards d’euros pour venir au secours des financiers et des spéculateurs, responsables de la crise.
Il peut et il doit débloquer les fonds nécessaires pour sauver les 270 emplois menacés à Jabil.
Ce n’est pas aux salariés de payer le prix du marasme économique qui s’installe, marasme dont le système capitaliste est responsable.
J’apporte, ainsi que la LCR, tout mon soutien à la mobilisation et aux actions des salariés contre la vente de leur entreprise et pour la défense de leur 270 emplois.

Commenter cet article