Le Havre...

Publié le par LCR 06 OUEST

Manifestation au Havre contre la suppression d’emplois chez Renault
AFP

 


De 1.100 personnes selon la police à 3.000 selon les organisateurs ont manifesté samedi au Havre contre les réductions d’effectifs à l’usine Renault de Sandouville (Seine-Maritime), mais aussi chez les sous-traitants, à l’hôpital et dans l’Education nationale.
Aux cris de "tous ensemble, grève générale", "interdisons les licenciements", les manifestants ont marché de la maison des syndicats à l’Hôtel de Ville.
La manifestation était ouverte par plusieurs centaines de salariés de Sandouville où 1.000 emplois sur 3.700 doivent être supprimés.
A la suite défilaient des salariés de la raffinerie Total, de la centrale EDF, de l’usine de meubles Interior’s, des enseignants ainsi que des agents des douanes et de l’hôpital où plusieurs centaines de postes doivent disparaître.
Au milieu du cortège figurait le porte-parole de la LCR Olivier Besancenot, qui avait déjà apporté son "soutien militant" aux salariés de Sandouville le 7 octobre dernier.
"Il faut favoriser tous les regroupements pour aller très rapidement vers un grève nationale", a-t-il déclaré.
La manifestation était organisée par les syndicats CGT, CFDT, FSU et Solidaires, tous les partis de gauche (PCF, PS, LCR-NPA...) et des associations comme Attac ou la Ligue des droits de l’homme.

Commenter cet article