NICEA tract extrait... communauté urbaine.

Publié le par LCR 06 OUEST

Ainsi donc, au seul argument d'une enveloppe financière, sous forme de dotation de l'État, encore particulièrement juteuse jusqu'en 2009, la CANCA va être transformée au pas de charge en communauté urbaine dès janvier 2009.


Pas question de renâcler pour les élu-e-s qui s'interrogent sur la perte de quasi toutes les compétences encore municipales : vote de principe fin juin, vote sur le transfert des compétences vers la communauté fin août, arrêté du Préfet début octobre, transformation effective le 1er janvier!


Si NICEA est favorable à une intercommunalité permettant de mieux répondre aux besoins des citoyen-ne-s, elle réfute la caricature de coopération intercommunale mise en oeuvre par Estrosi,

sans véritable débat, sans objectifs clairement définis, sans même un périmètre précis puisqu'il est d'ores et déjà annoncé une future extension de la communauté urbaine.


Sans débat citoyen, sans élection des conseillers communautaires au suffrage direct, l'intercommunalité éloigne les citoyen-ne-s de l'élaboration des projets et des prises de décision.


Loin d'être au service des populations, la communauté urbaine de Nice est l'outil que se forge Estrosi pour imposer, en lien avec l'OIN, son modèle de développement et d'aménagement à l'agglomération niçoise et, au-delà, à la quasi totalité de département.

Publié dans dans le 06 - à l'est

Commenter cet article