Sabotage ?

Publié le par LCR 06 OUEST

Besancenot :
les actes de sabotage ne "sont pas et ne seront jamais" ceux de la LCR !
AFP 

 


Olivier Besancenot, porte-parole de la LCR, a affirmé mardi que les actes de sabotage "ne sont pas et ne seront jamais" ceux de la LCR, à la suite de l’arrestation d’une dizaine de personnes dans l’enquête sur les sabotages dont a été victime la SNCF.

"Une dizaine de personnes ont été placées en garde à vue suite à des "actes de sabotage commis contre des caténaires SNCF".
Ces méthodes-là n’ont jamais été, ne sont pas et ne seront jamais les nôtres", a affirmé le leader de l’organisation d’extrême gauche, dans un communiqué.
"Nous voulons plus de trains, pas moins de trains. Les cheminots et les usagers ont déjà assez à faire avec les saboteurs venus de la direction de la SNCF, du gouvernement et de l’Union européenne qui font reculer le service public ferroviaire", ajoute-t-il.
"La force des cheminots, c’est leur nombre et leur détermination, pas les agissements isolés qui ne profitent ni aux usagers ni aux cheminots en lutte. C’est à se demander à qui profite le crime", demande le jeune postier.
"La LCR soutient d’autant plus les cheminots qui manifesteront jeudi prochain venus de toute l’Europe pour protester contre les déstructurations et déréglementations du secteur ferroviaire dans l’UE".
Dix personnes issues de la mouvance "ultra gauche", dont leur leader présumé, ont été placées en garde à vue dans le cadre d’une enquête éclair sur les "sabotages" qui ont entravé le trafic SNCF ce week-end.

Commenter cet article