Non à la retraite à 70 ans.

Publié le par LCR 06 OUEST


 

Communiqué de la LCR.

Après l’Assemblée nationale, le Sénat vient d’approuver l’amendement porté par des députés UMP en faveur de la retraite à 70 ans.
L’argument du libre choix du salarié mis en avant par le bateleur de la régression sociale, Xavier Bertrand, ne tient pas la route trois secondes.
La crise économique qui s’installe produit des effets dévastateurs pour les classes populaires.
Les licenciements dans tous les secteurs d’activité et la montée du chômage, le développement de la précarité et des bas salaires, l’augmentation de la pauvreté font que les salariés n’auront pas le choix.
Dans ces conditions, expliquer comme le fait le gouvernement Fillon, que prendre sa retraite à 60 ans reste possible, procède d’une vaste hypocrisie.
D’ailleurs, les exemples sont nombreux, en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis, de personnes âgées qui reprennent une activité à 65, 70 ans car leurs maigres pensions les mettent sur la paille.
Les réformes successives concernant la retraite depuis 1993 pour le privé, 2003 pour le public et 2007 pour les régimes spéciaux, auxquelles s’ajoutent les lois récentes concernant les pilotes de ligne et la retraite à 70 ans, visent à repousser indéfiniment l’âge de départ en retraite pour l’ensemble des salariés, transformés en machines à produire du profit pour les actionnaires.

La LCR condamne et dénonce cette politique de régression sociale qui est la marque de fabrique de la présidence Sarkozy.

Raison de plus pour préparer un vaste mouvement social interprofessionnel afin de stopper ce retour au 19e siècle

Commenter cet article