Mobilisation contre le chômage...

Publié le par LCR 06 OUEST

Communiqué de la LCR.

Avec plus de 2 millions de chômeurs officiellement recensés en octobre, c’est une augmentation de 2,4% qui s’inscrit au compteur. Ce chiffre n’intègre pas, bien évidemment, les chômeurs radiés, en stage, les intérimaires licenciés, etc. L’addition est lourde. Toutes les tranches d’âge sont concernées.

 

Le MEDEF veut faire payer la crise aux salariés. Le chômage technique avec à la clef des pertes de salaire, les licenciements collectifs, les fermetures d’entreprise, les délocalisations frappent tous les jours les salariés.

Pendant ce temps-là, les milliards d’euros vont dans la poche des banquiers et des spéculateurs.

 

Pendant ce temps-là, les profits se portent bien. Arcelor-Mittal, qui veut licencier 9OOO salariés dans le monde, a réalisé 8 milliards d’euros de bénéfices pendant les neuf premiers mois de l’année 2008 et les entreprises du CAC 40 devraient dégager, cette année, un bénéfice de 12%. Quant au bouclier fiscal, il protège les grosses fortunes du financement du RSA par exemple.

 

Le logiciel électoral de N. Sarkozy est complètement déphasé. Le voilà maintenant qui prêche en faveur du chômage partiel, des CDD. Autrement dit, il fait droit aux exigences du MEDEF qui veut toujours plus de flexibilité et de précarité sur le marché du travail.

 

Une riposte collective et interprofessionnelle est à l’ordre du jour, maintenant. Les salariés de l’automobile et de la sous-traitance ont engagé les premières mobilisations. Sans attendre davantage, une initiative nationale de manifestation pour l’interdiction des licenciements, le paiement à 100% du chômage technique, le SMIC à 1500 euros net, 300 euros net pour tous devrait être organisé.

Commenter cet article