Grasse, occupation d'école...

Publié le par LCR 06 OUEST

Ils sont inquiets et ils l'ont fait savoir.

Les parents d'élèves et les enseignants de l'école maternelle Antoine-Maure de Magagnosc ont pris possession des locaux hier soir, lors de la «Nuit des écoles».


Une manifestation pacifique et symbolique pour exprimer leur incompréhension face aux réformes gouvernementales proposées.

«Des réformes faites dans la précipitation et sans concertation avec les professionnels», déplore Emmanuelle Naguet, parent d'élève élue et maman de deux petits garçons de 5 et 7 ans. « On supprime des postes, on diminue le nombre d'heures, on élime les aides pour enfants handicapés et on nous dit que c'est pour donner une meilleure éducation à nos enfants. Je ne comprends pas. Comment arriver à faire mieux avec moins? Nous nous sentons en danger».

 

Parmi les doléances également, la réforme des IUFM, la suppression des petites et moyennes sections au profit de «jardins d'éveil» payants.


«Quelle école veut-on pour nos enfants et quels enfants allons nous laisser au monde de demain?»
s'interroge la directrice de l'établissement, solidaire du mouvement.


Cette rencontre parents d'élèves enseignants avait également pour but de discuter des actions à venir.

article de Nice-Matin

Commenter cet article