Soutien à la mobilisation des personnels de la PJJ...

Publié le par LCR 06 OUEST

 

Déclaration d’Olivier Besancenot.

Les éducateurs et les personnels de la protection judiciaire de la jeunesse ont massivement fait grève, aujourd’hui 15 décembre, à l’appel du principal syndicat de la profession : le SNPES-PJJ FSU. Ils se sont mobilisés contre la mise en pièces de l’ordonnance de 1945, instaurant la primauté de l’éducatif sur le répressif, contre la responsabilité pénale et la possibilité d’emprisonner les jeunes à l’âge de 12 ans, contre la fermeture des foyers et des centres d’action éducatives et d’insertion et pour la mise à disposition des moyens matériels et humains nécessaire pour venir en aide aux jeunes en difficulté.

Les personnels de la protection judiciaire de la jeunesse ont raison de se dresser contre l’idéologie sécuritaire véhiculée par le gouvernement qui se répand comme un poison dans les préconisations des commissions qu’il diligente.

A l’évidence, la grève du 15 janvier est un premier coup de semonce, annonciateur de mobilisations plus importantes si le gouvernement Fillon s’obstine à détruire les missions éducatives des personnels de la PJJ.

Je soutiens, ainsi que la LCR, la mobilisation des personnels de la protection judiciaire de la jeunesse soucieux de la défense de leurs missions éducatives.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article