Répondre non à Christine Albanel...

Publié le par LCR 06 OUEST

Communiqué de la LCR.

Par la voix de Christine Albanel, ministre de la culture et de la communication, le gouvernement de Mrs Sarkozy et Fillon viennent de demander au président de France Télévisions, P. de Carolis, de se charger lui-même des basses besognes gouvernementales et de décréter la suppression de la publicité à compter du 5 janvier 2009.

C’est une grande première : un gouvernement prétend faire appliquer une loi avant même qu’elle soit votée.
Outre que c’est un véritable affront à l’égard des parlementaires, c’est un déni de démocratie qui souligne combien le futur PDG de France Télévision ne sera qu’une marionnette aux ordres de N. Sarkozy.

Non seulement, la demande de Christine Albanel est irrecevable mais, de plus, ce projet de loi met en l’audiovisuel public devant un danger mortel, du point de vue de son indépendance vis-à-vis du pouvoir et des moyens financiers nécessaires afin de pouvoir fonctionner et améliorer sans cesse la qualité des programmes.

Ce passage en force est le signe d’un gouvernement aux abois qui est en grande difficulté sur plusieurs projets de loi actuellement.
Pour la LCR, solidaire des personnels de France Télévision et de l’audiovisuel public légitimement inquiets pour leur avenir, P. de Carolis doit refuser d’obtempérer aux ordres du gouvernement Fillon.

Commenter cet article