Crise, restrictions... mais pas pour tout le monde !!!

Publié le par LCR 06 OUEST

L'Elysée a augmenté de 9,2 millions d'euros son budget initial pour 2008,
soit une hausse de 9,1%.

C'est le député apparenté PS René Dosière, qui s'était déjà ému de l'augmentation prévue de 11,5% du même budget pour 2009, qui alerte l'opinion sur une décision passée inaperçue.

Cette augmentation s'est faite par «un décret de transfert de crédits en date du 12 décembre 2008 et publié au Journal officiel électronique du 14 décembre 2008», précise René Dosière, expert des comptes de l'Elysée depuis les années Chirac.

Un décret signé par Woerth et Fillon.

Un décret au Journal officiel du 14 décembre prévoit effectivement 9,2 millions d'euros pour la présidence de la République, sous forme «d'autorisation d'engagement» et de «crédits de paiement».

En compensation, le même décret annule 9,2 millions de crédits sur les budgets des missions de la Défense (5,3 millions) et de la Sécurité (3,9 millions). Le décret est signé par le Premier ministre François Fillon et Eric Woerth, ministre du Budget.

Manque de transparence

Le budget de l'Elysée avait déjà été triplé en 2008, mais cette fois, «contrairement à l'an passé, l'Elysée n'a pas utilisé la procédure transparente de la loi de finances rectificative qui est actuellement en cours de discussion au Parlement», a commenté René Dosière.

Le député de l'Aisne ironise enfin sur le fait que cette «procédure discrète» n'est pas reprise dans l'édition papier du Journal officiel, «sans doute par respect du Grenelle de l'environnement et de la lutte contre la déforestation».

Commenter cet article