Grasse, Hakim Ajimi, communiqué du NPA...

Publié le par LCR 06 OUEST

« Justice et vérité pour Hakim » le 23 décembre à Grasse.

Communiqué du NPA.
 

A l’appel du rassemblement unitaire(1) pour demander justice et vérité sur la mort d’Hakim Ajimi se sont plus d’une centaine de personnes qui se sont retrouvées mardi 23 décembre devant le Palais de Justice de Grasse.

Hakim est décédé, par asphyxie, à l’âge de 22 ans, le 9 mai 2008 des suites d’une intervention brutale de policiers municipaux et de la BAC. Ces derniers lui ont appliqué la technique d’interpellation de type « clé d’étranglement », de plus en plus répandue en France, pourtant déjà condamnée par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour le décès, le 20 novembre 1998 à Toulon, de Mohamed Saoud dans des circonstances similaires.


Lors de ce rassemblement, plusieurs prises de paroles ont eu lieu, notamment de jeunes de Grasses témoignant de provocations policières qu’ils subissent au quotidien. La présence remarquée du NPA, seule force politique présente, par la venue de militantes et militants de Toulon, d’Avignon, des Alpes Maritimes a aussi permis d’établir des contacts et de montrer concrètement l’investissement du NPA auprès des habitants des quartiers populaires.

Ce rassemblement a aussi eu un impact médiatique auprès de la presse écrite et de France 2.


Concernant l’affaire elle même, malgré plus d’une quinzaine de témoignages concordants et d’un rapport d’autopsie accablant, la juge d’instruction est en passe de refermer le dossier ! Aussi la famille d’Hakim va réitérer sa plainte.
 

Pour autant, le soutien à la famille va perdurer, une pétition de soutien à la plainte déposée par la famille sera rédigée pour que vérité soit dite et que justice soit faite. Les mobilisations vont continuer, notamment dans le cadre de la campagne unitaire « Police, personne ne bouge ?! »(2), dont le NPA est parti prenante, et un forum sur ce thème se déroulera à Grasse début février 2009. Plusieurs comités NPA du sud de la France s’organiseront en conséquence de façon régionale pour contribuer à sa réussite !


(1) Comité justice pour Hakim Ajimi, le FSQP, AC Le feu, Olivier Besancenot et le NPA, le MIB, Bouge qui bouge, Divercité, Le collectif Vérité et Justice pour Lamine Dieng, Droit de cite et le MRAP


(2) http://policepersonnebouge.free.fr/appel.htm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article