Grève contre la vie chère en Guadeloupe...

Publié le par LCR 06 OUEST

Communiqué de la LCR.

Depuis quatre jours, une grève générale contre la vie chère paralyse l’ensemble de secteurs économiques de l’île, activités économiques et transports.
Plusieurs manifestations rassemblant des milliers de personnes ont eu lieu.
Les parents d’élèves soutiennent activement ce mouvement.
Le Collectif « kont pwofitasyon » (contre l’exploitation outrancière), à l’origine de cette grève générale, rassemble la quasi totalité organisations syndicales, partis politique et associations.
Il réclame, entre autres, une baisse des prix de tous les produits de première nécessité, du prix de l’eau, de l’électricité, des impôts et des taxes, une baisse immédiate de 50 centimes par litre de carburant, un gel des loyers, une augmentation de 200 euros des salaires, retraites, minimas sociaux, des mesures en faveur de l’emploi des guadeloupéens.
Le Collectif réclame une réunion tripartite avec les représentants de l’état, des collectivités territoriales, du patronat pour obtenir des mesures qui permettent à la population de sortir du carcan de la misère, suite à la cherté de la vie à la Guadeloupe.
Ce mouvement de grève à la Guadeloupe monter la volonté de résistance d’une population aux politiques libérales, au système capitaliste qui veulent faire payer la crise aux salariés.
C’est le prélude à un 29 janvier qui doit être massif afin de pouvoir mettre en échec la politique de N. Sarkozy.

La LCR et son porte-parole, Olivier Besancenot, soutiennent totalement la grève générale à la Guadeloupe ainsi que les revendications des grévistes et de la population guadeloupéenne.

Commenter cet article