Non au deuxième EPR...

Publié le par LCR 06 OUEST

L'EPR au secours de N. Sarkozy.

Au soir du 29 janvier qui a vu 2,5 millions de manifestants contre la politique de N. Sarkozy et de ses réformes libérales, l’Elysée a confirmé la mise en chantier d’une deuxième centrale nucléaire EPR, à Penly, en Seine-Maritime, au grand dam de ceux qui avaient cru à la sincérité du « Grenelle de l’environnement ».

Alors que les chantiers en cours des centrales EPR, à Flamanville et en Finlande, sont des gouffres à fric et que les défaillances techniques sont nombreuses, N. Sarkozy poursuit sa mission de chargé de promotion du lobby nucléaire avec comme conséquence une marginalité maintenue des énergies renouvelables.

Il est profondément regrettable que les élus locaux de gauche aient cru bon d’approuver cette décision.

Quant à la LCR, elle joint sa voix à celle des associations écologistes, de défense de l’environnement, au réseau « Sortir du nucléaire » et condamne la décision de N. Sarkozy de construire un deuxième EPR.

Commenter cet article